Rechercher

☾ Vulnérabilité

Je crois que c’est le meilleur mot pour décrire ce qui se passe en moi en ce moment... Il s’agit ensuite de l’accepter, de reprendre son pouvoir, se remettre au centre et prendre un peu de temps pour soi. Depuis que Mercure a rétrogradé, un vrai travail de fond s’est mis en place et le besoin de ralentir s’est fortement fait ressentir. Mon corps a beaucoup réagi, il réagit encore d’ailleurs, me forçant au repos, comme s’il ne me laissait plus le choix. Obligée d’être à l’écoute dès lors et de mettre ma conscience sur mes priorités. Je me réveille doucement de cette drôle de traversée, qui n’est pas encore tout à fait terminée.


Le double effet kiss cool

J’ai eu l’occasion de faire quelques constatations, notamment en étant moins présente sur les réseaux. J’aimerais revenir sur un point. En tant que thérapeute, je ne suis pas inébranlable, ni une lumière constante ou un être supérieur. Oh non! Je ne souhaite vraiment pas donner cette fausse image.

Comme tous les êtres humains, je suis en chemin et je traverse aussi mes zones de turbulences et mes moments d’inconforts. Mais je crois que c’est aussi parce que j’explore en profondeur et que je passe par ce que vous passez que je peux vous guider... (Merci à Odile, dame oiseau 🦅, qui m’a offert ces paroles lors de nos cercles mensuels, une prise de conscience!). Les réseaux sociaux ont tendance à exacerber un phénomène que l’on connaît tous: le culte du parfait. Le domaine des thérapies / spirituel ne fait pas exception. Positiver H-24, bienveillance H-24, lumière, magie, amour inconditionnel, s’accepter, lâcher-prise, gratitude, namaste, etc. etc. etc. Il est évident que ce sont des partages nécessaires, dont les intentions sont pour la plupart honorables. Ce que je regrette, ce sont les partages moins jolis qui restent cachés. Je ne fais pas exception, j’essaie seulement aujourd’hui d’amener autre chose. Ce n’est pas possible d’être positif tout le temps et d’être “miracle morning” tous les matins... La vie, c’est parfois très haut et par fois très bas... C’est surtout faire comme on peut, avec ce qu’on a, toujours. Quand on traverse des périodes moins évidentes, cette fausse perfection peut plonger dans une grande culpabilité. On se compare et on entre dans une drôle de spirale qui parfois nous booste et parfois nous mine. Un double effet kiss cool légèrement pervers.

Les partages moins funs méritent leur place aussi, même si c’est pas instagramable. Cependant, je sais aussi que par pudeur, il est parfois plus facile de montrer le côté lumineux que le côté sombre. L’être humain n’est pas un robot des réseaux. On galère tous par moments. À l’échelle de l’Univers on a tous la même taille... Humilité toujours ✨


 
“Ce n’est pas possible d’être positif tout le temps et d’être “miracle morning” tous les matins... La vie, c’est parfois très haut et par fois très bas... C’est surtout faire comme on peut, avec ce qu’on a, toujours.”
 

Laisser entrer l’amour

Depuis toujours, j’ai tendance à me mettre une pression extrême, pour tout. Légèrement control-freak la meuf... Je travaille énormément sur cet aspect de ma personnalité depuis des années pour comprendre d’où cela vient. Car oui chère pépite, tes maux ont en sens. Parfois (souvent!) des blessures enfouies. Aujourd’hui, j’ai décidé de me foutre la paix. A quelque part, est-ce que je ne me mettrais pas la pression pour comprendre d’où je me met la pression?! 😂 oui je réfléchis loin!

Cette pression c’est mon ego. Oui. Mais plutôt que de lutter encore, j’accepte et je lui donne mon amour. Ma Ginette (ceux qui me suivent depuis longtemps savent 😂), elle mérite d’être vue, entendue et aimée. Avec nos parts d’ombre on entre facilement dans la lutte du “je t’aime moi non plus”. On se donne souvent des excuses et on s’entend dire des injonctions sans fond “mais lâche un peu, arrêtes de te mettre autant de pression”. C’est vrai, en soi. Il y a clairement urgence sur le lâcher-prise!

Actuellement j’essaie une démarche un peu différente, de me positionner autrement: “ok, j’écoute Ginette. Elle me dit que j’ai juste envie d’y arriver en fait. En quoi c’est si catastrophique? Elle me dit aussi qu’elle a simplement peur d’échouer et qu’elle a besoin de ton amour et de ton soutien.” Cette peur d’échouer elle se niche depuis longtemps en moi et il en ressort un axe de travail intéressant. Mais je me sens aussi impliquée différemment, en position d’accueil et c’est bien plus confortable. Le fait d’assumer toutes ses parts - surtout les moins lumineuses - c’est beaucoup plus de sérénité. Offrir de l’amour là où j’ai justement du mal à en laisser entrer. Me dire que c’est ok. Assumer, me voir dans toutes mes aspérités, m’accepter et enfin m’aimer. Le cadeau? Je lâche, plus facilement. Je gagne en légèreté ✨

Retour à l’essentiel dans vos soins

On travaille beaucoup ces aspects dans vos soins ✨ l’ego n’est pas une réincarnation de Satan non plus, il est là pour une bonne raison. Le tout c’est de pouvoir entendre et accueillir ses paroles, sans lui laisser prendre les commandes. D’assumer et d’accepter qu’il existe. Nous mettons en lumières les blessures qui y sont liées et surtout, on se branche sur la voie du cœur, l’énergie de l’amour. C’est la plus grande des guérisseuses. Aujourd’hui plus que jamais, j’ai besoin de revenir à l’essentiel et de simplicité dans ma pratique. De laisser toute la place à ce grand A! C’est pourquoi les soins ont changé de nom. Je souhaitais quelque chose de plus aligné, de plus vibrant. “Le soin de l’âme” est né 💕 “la brume pour l’âme” est née 💕

Je sens que 2021 apportera beaucoup de naissances. Le son rejoindra ma pratique bientôt et je projette un gros morceau en terme de formation, pour aller décrocher encore plus d’étoiles ✨


Avec le cœur

Valentina

0 commentaire

Posts récents

Voir tout